I. ADAM, N. BEN MOHAMMED, B. KAGNE, M.MARTINIELLO, A. REA

HISTOIRES SANS-PAPIERS

Collection Vista Citoyenne
Editions VISTA
Bruxelles, 2002.
227 p.

 

L'ouvrage
Il semble indéniable que le nombre de sans-papiers n'a cessé de croître en Europe dans les années nonante. Si par définition, les flux migratoires illégaux et clandestins sont difficilement quantifiables avec précision, ils restent aussi trop méconnus au plan qualitatif: d'où viennent les sans-papiers d'aujourd'hui? Quels parcours, quelles routes complexes empruntent-ils? Quel est leur profil sociologique, politique, curlturel? Quelles sont leurs aspirations? Pourquoi arrivent-ils en Europe plutôt qu'en Amérique du Nord? Pourquoi arrivent-ils dans tel pays européen plutôt que dans tel autre? Quels sont leurs motivations et leurs espoirs? Comment se débrouillent-ils pour vivre dans l'illégalité dans un pays qu'ils ne connaissent pas? Quels projets développent-ils pour l'avenir?

Fruit d'une enquête qualitative réalisée auprès de 130 sans-papiers, l'ouvrage entend apporter des éléments de réponses. A partir de la parole des sans-papiers, le livre remonte aussi aux mécanismes politiques de construction des sans-papiers dans les sociétés d'immigration. L'espoir des autres est non seulement d'améliorer la connaissance scientifique des migrations contemporaines, mais aussi de contribuer à l'indispensable débat démocratique sur la mise en œuvre d'une politique d'immigration plus appropriée dans l'Union européenne et en Belgique.

Les auteurs
Ilke ADAM, chargée de recherche au Steunpunt mensen zonder papieren et actuellement chercheuse au GERME, Université Libre de Bruxelles.
Nadia BEN MOHAMMED, chercheuse au GERME, Université Libre de Bruxelles.
Bonaventure KAGNE, chercheur au CEDEM, Université de Liège.
Marco MARTINIELLO, maître de recherche du Fonds national de la Recherche scientifique et directeur du CEDEM, Université de Liège.
Andrea REA, professeur à l'Université Libre de Bruxelles et directeur du GERME, Université Libre de Bruxelles.